La Forteresse de Berrye :

un patrimoine unique et en danger

Bâtie au confins de l’Anjou, du Poitou et de la Touraine, la forteresse de Berrye est un témoin remarquable de l’architecture militaire médiévale. A l’encontre de la plupart des châteaux du Val de Loire, elle n’a pas été embellie ni modifiée au cours de la renaissance. Il a fallu attendre la deuxième moitié du XIXième siècle pour qu’un prince de l’église : Monseigneur de Dreux Brezé, évêque de Moulins et descendant de la famille propriétaire des lieux, s’éprisse de la vieille Forteresse endormie et décide de lui redonner une partie de sa splendeur passée.

La Forteresse et classée monument historique

La Forteresse de Berrye est
classée Monument historique,
dans sa totalité.

La Forteresse a été bâtie sur une roche entourée de profondes douves sèches. Les datations les plus anciennes font remonter la construction au XIIième siècle, probablement sur des vestiges de constructions plus anciennes (haut moyen âge, carolingiens ??). On peut supposer l’existence préalable d’une « Roche » où les populations venaient se réfugier pour se protéger des raids vikings qui remontaient la Loire.

La Forteresse et classée monument historique

La Forteresse de Berrye est
classée Monument historique,
dans sa totalité.

La Forteresse a été bâtie sur une roche entourée de profondes douves sèches. Les datations les plus anciennes font remonter la construction au XIIième siècle, probablement sur des vestiges de constructions plus anciennes (haut moyen âge, carolingiens ??). On peut supposer l’existence préalable d’une « Roche » où les populations venaient se réfugier pour se protéger des raids vikings qui remontaient la Loire.

La forteresse au milieu de ses vignes
Les remparts et le donjon de la forteresse
La forteresse vue du ciel de Saumur
Icone des vitraux de Berrye

Un patrimoine vivant et ouvert à la visite,

dans la vallée de la Loire, à la frontière de trois provinces : l’Anjou, le Poitou et la Touraine.

La Forteresse est d’abord un ouvrage militaire, le site est ceint de remparts dont la majeure partie est intacte. A l’origine ces remparts comprenaient neuf tours de défense, dont seule la tour carrée de style Plantagenet subsiste et se dresse dans le paysage.

Le site est seulement accessible par deux ponts dont l’un ouvre sur le village de Berrie à l’Est, et l’autre, débouchant vers la Porte St Martin, s’ouvre vers le paysage de vignobles à l’Ouest. Les douves quant à elles sont accessibles par un portail donnant près de l’Eglise. La visite libre des douves est autorisée par cette entrée en respectant les lieux interdits d’accès pour des raisons de sécurité.

A l’intérieur des murailles on trouve deux espaces principaux séparés par des corps de logis :

La cour haute de la forteresse

La Cour Basse,

utilitaire, massive et ouverte sur le village (c’est l’entrée normale et le parking pour les visiteurs), qui se trouve au sud.

La cour basse de la forteresse

La Cour Haute,

lieu paisible et protégé, imprégné d’une grande spiritualité, accessible par la porte St Martin vers l’Ouest.

La forteresse au milieu de ses vignes
Icone des vitraux de Berrye

Un patrimoine vivant et ouvert à la visite,

dans la vallée de la Loire, à la frontière de trois provinces : l’Anjou, le Poitou et la Touraine.

La Forteresse est d’abord un ouvrage militaire, le site est ceint de remparts dont la majeure partie est intacte. A l’origine ces remparts comprenaient neuf tours de défense, dont seule la tour carrée de style Plantagenet subsiste et se dresse dans le paysage.

Le site est seulement accessible par deux ponts dont l’un ouvre sur le village de Berrie à l’Est, et l’autre, débouchant vers la Porte St Martin, s’ouvre vers le paysage de vignobles à l’Ouest. Les douves quant à elles sont accessibles par un portail donnant près de l’Eglise. La visite libre des douves est autorisée par cette entrée en respectant les lieux interdits d’accès pour des raisons de sécurité.

A l’intérieur des murailles on trouve deux espaces principaux séparés par des corps de logis :

La cour haute de la forteresse

La Cour Basse,

utilitaire, massive et ouverte sur le village (c’est l’entrée normale et le parking pour les visiteurs), qui se trouve au sud.

La cour basse de la forteresse

La Cour Haute,

lieu paisible et protégé, imprégné d’une grande spiritualité, accessible par la porte St Martin vers l’Ouest.

Visitez la Forteresse de Berrye :

un lieu grandiose et majestueux

Seule la visite physique permet de se rendre compte pleinement de la majesté des lieux et de leur intérêt comme témoignage historique.
Les principaux bâtiments sont :

Logis partie sud est

Dans la partie Sud Ouest du Logis,

un bâtiment largement remanié au XIX ième siècle, s’élève sur deux étages au-dessus des anciennes cuisines du XVième siècle. Il est desservi par un magnifique escalier en spirale, implanté par l’évêque au cœur des anciens édifices.

Cet ensemble fait partie des rénovations conduites par Monseigneur de Dreux Brezé entre 1869 et 1890. Le bâtiment est dans un style néo-médiéval, avec fenêtres à meneaux, cher à Violet Leduc (l’architecte ayant mené cette reconstruction Mr MOREAU était d’ailleurs un de ses disciples).

Dans la partie Sud Est de ce Logis,

se trouve la partie maîtresse du site, avec l’ancien donjon XIIième. Ce quadrilatère parfait est séparé en deux salles : la majestueuse AULA d’une surface de 150 m² et d’une hauteur de 10 m au centre, est éclairée par trois fenêtres en ogives dotées de vitraux géométriques, la seconde pièce est la galerie des tableaux qui la jouxte à l’Ouest.

Les deux salles sont couvertes par des voutes lambrissées.

La majestuseuse salle Aula
La chapelle castrale de la Cour Haute

Dans la Cour Haute,

se trouve adossée aux remparts la chapelle castrale. Elle date du XIIIième siècle et est le seul édifice pour lequel nous avons un écrit de datation (charte de fondation datant de 1262).

Le Castel St Martin,

il protège la forteresse à l’Ouest et est percé par la porte du même nom. Le pont qui relie la Cour Haute à l’extérieur a remplacé un ancien pont levis, dont on peut encore voir les traces laissées par les chaînes sur les pierres.

Le Castel Saint Martin
Les douves de la Forteresse

Les douves :

La forteresse surprend également le visiteur lorsqu’il explore ses dessous et se perd dans ses souterrains.

Lorsque l’on parcourt les douves sèches qui entourent les remparts, on découvre également tout un monde troglodytique avec d’anciennes habitations, des étables, des anciennes caves viticoles et un immense réseau de carrières. Les chais du domaine y sont d’ailleurs implantés, procurant une atmosphère particulièrement favorable au vieillissement de nos vins.

Visitez la Forteresse de Berrye :

un lieu grandiose et majestueux

Seule la visite physique permet de se rendre compte pleinement de la majesté des lieux et de leur intérêt comme témoignage historique.
Les principaux bâtiments sont :

Logis partie sud est

Dans la partie Sud Ouest du Logis,

un bâtiment largement remanié au XIX ième siècle, s’élève sur deux étages au-dessus des anciennes cuisines du XVième siècle. Il est desservi par un magnifique escalier en spirale, implanté par l’évêque au cœur des anciens édifices.

Cet ensemble fait partie des rénovations conduites par Monseigneur de Dreux Brezé entre 1869 et 1890. Le bâtiment est dans un style néo-médiéval, avec fenêtres à meneaux, cher à Violet Leduc (l’architecte ayant mené cette reconstruction Mr MOREAU était d’ailleurs un de ses disciples).

La majestuseuse salle Aula

Dans la partie Sud Est de ce Logis,

se trouve la partie maîtresse du site, avec l’ancien donjon XIIième. Ce quadrilatère parfait est séparé en deux salles : la majestueuse AULA d’une surface de 150 m² et d’une hauteur de 10 m au centre, est éclairée par trois fenêtres en ogives dotées de vitraux géométriques, la seconde pièce est la galerie des tableaux qui la jouxte à l’Ouest.

Les deux salles sont couvertes par des voutes lambrissées.

La chapelle castrale de la Cour Haute

Dans la Cour Haute,

se trouve adossée aux remparts la chapelle castrale. Elle date du XIIIième siècle et est le seul édifice pour lequel nous avons un écrit de datation (charte de fondation datant de 1262).

Le Castel Saint Martin

Le Castel St Martin,

il protège la forteresse à l’Ouest et est percé par la porte du même nom. Le pont qui relie la Cour Haute à l’extérieur a remplacé un ancien pont levis, dont on peut encore voir les traces laissées par les chaînes sur les pierres.

Les douves de la Forteresse

Les douves :

La forteresse surprend également le visiteur lorsqu’il explore ses dessous et se perd dans ses souterrains.

Lorsque l’on parcourt les douves sèches qui entourent les remparts, on découvre également tout un monde troglodytique avec d’anciennes habitations, des étables, des anciennes caves viticoles et un immense réseau de carrières. Les chais du domaine y sont d’ailleurs implantés, procurant une atmosphère particulièrement favorable au vieillissement de nos vins.

Vous souhaitez visiter la Forteresse de Berrye ?

Contactez-nous via notre formulaire en ligne et n’hésitez pas à visiter également notre boutique en ligne.

Préparez votre visite

Afin de profiter pleinement de votre visite, vous pouvez consulter au préalable les documents suivants :